Mise en situation

Aujourd’hui je me réveille, je suis patron d’une PME.

 

J’ai des contrats d’assurance, des contrats de prestations informatiques diverses et variées (mail, réseau, serveur, sécurité logicielle, etc.), des contrats de partenariat, des contrats avec des transporteurs logistiques, des contrats, des contrats, encore des contrats.

 

Chef d'entreprise submergé par ses contrats

by 123rf.com

 

J’ai même des contrats avec mes clients !

 

Je décide donc d’en stocker certains dans l’armoire bien poussiéreuse qui gît au troisième sous-sol du bâtiment. Quand le contrat signé a été scanné (par chance ou hasard, qui sait ?) on peut retrouver quelque part sur l’ordinateur de l’un de mes employés, l’une des diverses versions, et dans le meilleur des cas des sauvegardes sont faites quelque part sur un serveur… Dans quel dossier, c’est une autre histoire.

En définitive, je fais tout sauf de la gestion de contrats.

 

Mais, le nerf de la guerre ce n’est pas ma collection de contrats papier, me direz-vous :

 

« Ce qui compte c’est le chiffre d’affaire à la fin du mois ! ».

 

« Je n’ai pas le temps de gérer mes contrats, de faire des propositions commerciales, de stocker mes contrats, de gérer mon personnel, de suivre mon EBIT, d’appeler mon banquier, de faire des Dailly pour avoir du cash… Et quand bien même le besoin s’en ferait ressentir, c’est une activité qui doit coûter cher et le volume de contrats concernés n’est certainement pas assez volumineux pour y dédier cette activité, à l’exception d’un ou deux peut-être ».

 

« Mettons donc cette activité de côté, j’ai d’autres priorités ».

 

On peut comprendre ce point de vue.

 

Cependant, revenons sur un point important : l’IACCM (International Association for Contract and Commercial Management) a établi en 2012 que les sociétés perdraient en moyenne 9,2% de leurs chiffre d’affaires annuel du fait des défaillances dans leur processus de contractualisation.

Chiffre intéressant, non ? Le nerf de la guerre c’est le chiffre d’affaires, c’est évident, et c’est d’autant plus le cas lorsque vous pouvez vous prévaloir d’une maîtrise totale des documents qui régissent vos flux commerciaux (car c’est bien à cela que sert un contrat).

 

La gestion de contrats, concrètement, ça m’apporte quoi ?

 

La gestion de vos contrats est une activité qui doit vous permettre de :

  • Disposer d’un référentiel contractuel solide et accessible à tout moment ;
  • Sécuriser la gestion de vos contrats par le rappel des dates clés, anticiper et mieux préparer vos négociations ou renégociations ;
  • Vous donner une vue d’ensemble sur la santé de vos contrats ;
  • Vous donner une vue précise des actions importantes à mener dans le cadre de vos relations avec tous vos partenaires / fournisseurs / clients ;
  • Vous permettre d’identifier les risques contractuels et commerciaux que vous encourez et ainsi prévenir (ou en tous les cas mitiger) tout éventuel litige ;
  • Vous assurer que vous et vos clients respectez les clauses contractuelles que vous avez négociées / ou que vos contrats sont toujours viables et équilibrés (le contexte évolue, le contrat aussi).
  • Et tant d’autres choses… Dont nous reparlerons incessamment sous peu !

Convaincus ? Oui, mais sous quelle forme peut-on concrétiser la gestion de contrats ?

Votre inscription à Lexigone

Bienvenue ! Inscrivez-vous en renseignant le formulaire à droite, et nous reviendrons vers vous très rapidement !

Félicitations ! Vous allez recevoir de nos nouvelles très rapidement !

Démonstration de notre générateur de NDA

Nous reviendrons rapidement vers vous avec des propositions horaires pour une démonstration en vidéoconférence d'environ 30mn !

Merci pour votre requête. Nous allons revenir vers vous très rapidement !

Bitnami